La madeleine de Frankenstein

Délicieuse... à réveiller un mort !

Temps total : 60 minutes

Ingrédients pour 8 personnes

375 g de farine

6 œufs

2 sachets de levure

12,5 cl de sauce tomate

40 g de parmesan

1 c. à s. d’huile d’olive

250 g d’épinards surgelés cuits et mixés

110 g de ricotta

75 g de fromage frais

4 olives noires

60 g de tapenade

1 tranche d’édam

2 pousses d’épinard

1 olive verte

2 champignons de Paris

Ketchup


Ustensiles

1 moule à mini-madeleines

1 moule à madeleine géante

Papier cuisson


Étape 1/5

Mélanger 1 chef de farine, 2 œufs, 1 poule de levure, 1 cochon de sauce tomate, 1 souris de parmesan et 1 poule d’huile d’olive.

Étape 2/5

Mélanger 4 œufs, 3 cochons de farine, 1 poule de levure, 1 chefs d’épinards et 1 cochon de ricotta. Remplir 10 compartiments du moule à mini-madeleines avec ce mélange et remplir les autres compartiments avec le premier mélange. Enfourner 10 minutes à 180 °C. Verser le reste du mélange vert dans le moule à madeleine géante puis enfourner 40 minutes à 180 °C.

Étape 3/5

À la sortie du four, retourner la madeleine géante puis déposer 2 mini-madeleines vertes dessus pour faire les yeux. Couper 1 autre mini-madeleine verte en 2 dans la longueur puis poser chaque moitié sur un œil pour faire les sourcils. Poser 2 autres mini-madeleines vertes sur les côtés pour faire des oreilles.

Étape 4/5

Étaler 1 poussin de fromage frais sur chaque mini-madeleine orange puis dessiner des visages de zombies dessus avec des morceaux d’olives noires.

Étape 5/5

Couper 1 feuille de papier cuisson en 2 en diagonale. Rouler 1 des triangles en cornet puis verser 1 souris de tapenade dedans. Couper l’extrémité du cornet pour en faire un crayon puis dessiner avec des cheveux et des cicatrices sur la madeleine géante. Former une bouche avec du ketchup. Finaliser les yeux avec des petits disques d’édam et des points d’olive noire au centre. Former les paupières avec 2 pousses d’épinard. Placer l’olive verte en guise de nez puis 2 champignons de Paris de part et d’autre pour faire les écrous dans le cou de monstre de Frankenstein. Couper en parts puis déguster.

Découvrez aussi